PHARMADEV PHARMA-DEV

Au Laos

Au Laos, Pharmadev est implantée au sein de la faculté de Pharmacie de Vientiane de l »Université des Sciences de la Santé. Ces dernières années, différents projets ont été initiés, parmi lesquels le projet COCLICAN (présenté dans une page dédiée) ainsi que 2 autres projets en cours d’étude :

 

1-Activités en Asie du Sud-Est : Laos, Cambodge

La prise en charge du paludisme par les médecins traditionnels laotiens de la province de Champasak. (Laos)

Les dernières estimations du nombre de cas de paludisme au Laos montrent, après une baisse drastique de ces derniers, une nouvelle remontée, en particulier dans les provinces du sud du pays, conjointement à l’émergence de résistance aux ACT dans les zones frontalières. Par ailleurs dans les provinces du sud, la médecine traditionnelle, (qui à un statut officiel au Laos) est très utilisée par la population qui vient consulter les médecins traditionnels. L’objectif de ce projet est de comprendre comment se fait la prise en charge des fièvres par les médecins traditionnels du Laos, en particulier les crises palustres, inventorier et évaluer les remèdes traditionnels utilisés dans un but de validation d’usage, et de possible valorisation comme traitement complémentaire ayant un impact sur les phénomènes de résistance.

Les plantes médicinales des marchés : étude d’une pharmacopée dans un but de contrôle de qualité et valorisation.

Au Laos, le commerce des plantes médicinales sur les marchés représente un recours de santé très important. Cependant, aucune étude n’a jamais été entreprise pour documenter les espèces de plantes médicinales vendues, leurs usages, dans un but de contrôle de qualité et d’établissement de normes de sécurité d’emploi. L’objectif de ce projet est de recenser les plantes médicinales vendues sur les marchés les plus important de la capitale, procéder à leur détermination et relever leurs usages afin de constituer une échantillothèque de référence.

 

2- Ethnopharmacologie appliquée aux cancers du foie (Programme se déroulant au Pérou et en Asie du Sud Est).

Les hépatocarcinomes (HCC, tumeur primaire du foie), représentent le cancer de plus forte incidence dans les pays du sud, avec 85 % des cas enregistrés. Parce qu'il peut être asymptomatique pendant une longue période, une fois diagnostiqué, la prognosis du cancer du foie est très défavorable, et la durée de vie de la personne atteinte varie alors de quelques mois à quelques années. Il y a donc urgence à chercher des traitements efficaces, peu toxiques pour cette pathologie, et les substances naturelles pourraient jouer un rôle à ce niveau. Une réflexion ethnopharmacologique a donc été engagée en cohérence avec la démarche des chercheurs de pharmadev travaillant sur cette pathologie.

Contacts : BOURDY Geneviève, BERTANI Stephane

ACTUALITÉS

Jeudi 11 juin 2020 : Séminaire

4 juin 2020 |  

Nous aurons le plaisir d'écouter Lin Marcellin Messi, doctorant (équipe PEPS), qui nous présentera une partie de ses travaux de thèse...


Jeudi 28 mai 2020 : Séminaire

25 mai 2020 |  

Elise Crossay, actuellement en thèse au sein de l'équipe PEPS, nous présentera une étude bibliographique portant sur les "Propriétés antivirales des...


Vendredi 15 Mai 2020 : Séminaire

13 mai 2020 |  

Artemisinin and ROS Vendredi 15 Mai à 14h30 en visioconférence Ioannis Tsamesidis, post-doctorant, nous présentera une partie de ses travaux de...


Séminaires en ligne – on est là!

1 mai 2020 |  

Les participants en photo


Jeudi 30 Avril : Séminaire

27 avril 2020 |  

Le prochain séminaire aura lieu jeudi 30 avril à 14h toujours en vioconférence Sergio Ortiz (post-doc équipe PEPS) nous fera une...

Tout afficher

ÉVÉNEMENTS

Aucun événement n'a été trouvé

Aucun événement n'a été trouvé

Tout afficher