PHARMADEV PHARMA-DEV

AUTRES COLLABORATIONS

Plusieurs projets sont également développés avec d’autres partenaires du Sud :

Au Burkina Faso

equipe-burkina2En partenariat avec des chercheurs chimistes et pharmacologues de l'Institut de Recherche en Sciences de la Santé (IRSS) de Ouagadougou, PHARMADEV mène depuis 2013 des recherches sur les plantes hépatoprotectrices au Burkina Faso.

Grâce à la collaboration de l'Association Nationale des tradipraticiens burkinabé, un recensement complet des plantes hépatoprotectrices a été effectué (financement BEST IRD en 2013 puis FONRID 2013-2016). Deux plantes sélectionnées sont à l'étude pour leur activité sur des modèles cellulaires humains et sur des modèles in vivo de rat ainsi que pour l'élucidation pharmacochimique des molécules responsables de ces activités (2 financements de mobilité Sud/ Nord en 2018 et 2019).

Contact : CARRAZ Maëlle

 

Au Bénin

1/ Le projet ANR “Identification des facteurs parasitaires et de l'hôte à l'origine de la neuroinflammation et sa résolution lors du neuropaludisme” (NEUROCM, 2017-2020) porté par A. Aubouy, repose sur une collaboration avec le Centre d’Étude et de Recherche sur le Paludisme Associé à la Grossesse et l’Enfance (CERPAGE), les équipes de cliniciens du “CHU mère et enfant de la lagune” (CHUMEL) de Cotonou et l’hôpital de référence d’Abomey Calavi au Bénin, ainsi qu’avec les équipes françaises des UMR NET de Limoges et MERIT de Paris.

Ce projet vise à une meilleure compréhension des mécanismes moléculaires et cellulaires régissant la neuroinflammation afin de concevoir des stratégies efficaces pour prévenir et prendre en charge le neuropaludisme. Dans cette optique, les principaux objectifs du projet sont d’identifier : i) les facteurs parasitaires qui favorisent la neuroinfllamation durant le neuropaludisme et la réponse anticorps spécifique qui en résulte (UMR MERIT), ii) les cibles moléculaires de la réponse immune cellulaire à l’infection, nécessaire à la résolution de la neuroinflammation (PHARMADEV). Pour atteindre ces objectifs, des études à la fois chez les patients et dans le modèle murin sont développées.

2/ Une collaboration a été initiée avec le Laboratoire de Biochimie et Substances Naturelles Bioactives (LBBM) de l’Université d'Abomey Calavi. Une recherche de financement est en cours pour un projet collaboratif avec les partenaires du Mali et de Guinée visant à identifier un remède commun antipaludique à base de plantes.

Contact : AUBOUY Agnès

Au Mali

Dans le cadre d’une collaboration avec le département de médecine traditionnelle (DMT) de l’Institut National de Santé Publique et la faculté de Médecine, de Pharmacie et d’Ondontostomatologie de Bamako (FMOPS), nous développons des travaux visant à la mise au point d’un nouveau médiament traditionnel amélioré (MTA) antipaludique (Haidara et al., 2016 et 2018). Dans ce cadre, Mahamane Haidara a bénéficié d’une bourse de thèse IRD-ARTS puis d’un financement de mobilité Sud/Nord de 4 mois dans l’implantation toulousaine de PHARMADEV.

Contacts: HADDAD MohamedAUBOUY AgnèsBOURDY Geneviève

En Guinée Conakry

Dans le cadre d’un financement doctoral de l’ambassade de France, un travail sur des plantes guinéennes utilisées traditionnellement contre le paludisme est en cours. Il porte plus particulièrement sur la plante Terminalia dont nous avons confirmé l’activité antipaludique in vitro et sur modèles murins, ainsi qu’une activité anti-inflammatoire et anti-oxydante.

Contacts : CAMARA AissataAUBOUY Agnès

En Bolivie 

Dans le cadre du LMI LAVI, nous entretenons une collaboration avec le Département de Chimie de l'Université nationale Majeure de San Andrés en Bolivie (responsable du Département, Dr. Prof. José Bravo, ancien doctorant de notre laboratoire en France). Cette collaboration a permis la participation de notre collègue bolivien aux enseignements de chimie structurale (RMN du proton et du carbone) du master de chimie de la biodiversité que nous avons mis en place à l'Université Péruvienne Cayetano Heredia. Dans la période présentée dans ce rapport, nous avons publié les résultats de l'activité antiplasmodiale notable d'un sesquiterpène original extrait d'une Astéracée bolivienne du genre Senecio (Mollinedo et al., 2015). Nous avons débuté à la fin de 2018 une évaluation de l'activité antileishmanienne à Lima de composés d'hémi-synthèse préparés à La Paz par une méthode utilisant les micro-ondes à partir de squelettes abondants dans certaines espèces andines d'Astéracées.

Contacts : SAUVAIN Michel

ACTUALITÉS

Vendredi 17 janvier 2020 : Séminaire

9 janvier 2020

Exploration of traditional medicines as source of bioactive compounds: from ethnobotany to pharmacomodulation Faculté de Pharmacie de Toulouse Sergio Ortiz Aguirre...


Vendredi 24 janvier 2020 : Soutenance de thèse de Monivan Chhour

9 janvier 2020

Etude de la métabolisation intracellulaire de quinones, du stress oxydant généré et des processus de détoxification associés DIRECTEUR DE THÈSE :...


Vendredi 13 décembre 2019 : Soutenance de thèse de Marion Valette

9 janvier 2020

Laboratoire sur puce pour la détection d'événements cellulaires rares (Lab-on-chip for the detection of rare cell events) Lieu : LAAS-CNRS -...


Conférence

28 octobre 2019

Charles Ramassamy chercheur québecois, qui travaille au Centre Armand-Frappier Santé Biotechnologie du Québec sur le rôle des systèmes Rédox dans la...


Evaluation HCERES

18 juillet 2019

Pharmadev fait partie des structures de recherche évaluées pour le quinquennal 2014-2018 au cours de la vague A HCERES. Le dossier...

Tout afficher

ÉVÉNEMENTS

Aucun événement n'a été trouvé

Aucun événement n'a été trouvé

Tout afficher