PHARMADEV Pharmacochimie et Biologie pour le Développement

CONSORTIUM COCLICAN

COllaborative Consortium for the early detection of LIver CANcer – COCLICAN

Le réseau COCLICAN réunit des partenaires du Pérou, du Laos et 4 partenaires européens (IRD/Université Paul Sabatier, Assistance Publique des Hôpitaux de Paris, Université Libre de Belgique et Université des Sciences et Techniques de Lituanie).

L’hépatite B (VHB) et le virus de l’hépatite C (VHC) sont les agents étiologiques les plus importants du carcinome hépatocellulaire (CHC), qui est la deuxième cause de mortalité liée aux tumeurs dans le monde. Le fardeau du CHC dans les pays en développement représente un défi majeur pour la santé publique mondiale dans les décennies à venir. Sur le plan clinique, les patients atteints de CHC ont un pronostic très mauvais et un taux de mortalité élevé sur 5 ans, sauf lorsqu’ils sont détectés tôt. Par conséquent, la détection précoce du CHC est un paramètre essentiel pour anticiper le déclenchement d’un processus tumoral, mais les outils diagnostiques abordables et discriminants font défaut.

Un consortium d’institutions européennes et de pays tiers (Pérou et Laos) réunis dans le cadre du projet COCLICAN propose de s’attaquer à ce problème par l’analyse des profils sériques métabolomiques d’une large cohorte de patients infectés par le VHB-HBC pour définir un ensemble de molécules prédictives de l’émergence du cancer du foie. La performance d’un échostéthoscope à source ouverte et à faible coût connecté à un smartphone sera également évaluée, afin de permettre une détection précoce de la tumorogenèse dans les zones mal desservies par les soins de santé.

COCLICAN a été conçu pour améliorer les collaborations de recherche, renforcer les capacités, améliorer les connaissances des partenaires et des étudiants impliqués dans le projet, mais aussi pour sensibiliser les décideurs politiques et participer à l’amélioration du potentiel d’innovation aux niveaux européen et mondial.

ContactsDEHARO EricBERTANI Stéphane